fbpx

Encore une boucherie au Mali

Encore une boucherie au Mali

La boucherie se poursuit au Mali où Peuls et Dogons continuent à s’entretuer devant le regard complice de l’Etat maline et de la communauté internationale. Les villages de Gangafani et de Yoro, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été touchés lundi par des attaques.

On parle de 40 civils tués. Mais en début de soirée, un bilan officiel du gouvernement malien annonçait que « des attaques terroristes ont visé hier lundi 17 juin 2019, dans la soirée, les localités de Gangafani et Yoro dans le cercle de Koro, non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan provisoire officiel est de 38 morts et de nombreux blessés ».

Il renseigne que « des forces de défense et de sécurité ont été dépêchées sur les lieux pour sécuriser les populations et leurs biens et traquer les auteurs de ces attaques». Il faut dire que les violences, qui déchirent cette région depuis quatre ans, ont culminé avec le massacre le 23 mars, attribué à des chasseurs dogons, de quelque 160 Peuls, dans le village d’Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS:
%d blogueurs aiment cette page :